Vos premiers mots en breton

© CD29 - B. Galeron

Initiation breton.

Degemer mat / Bienvenue

Nous commençons naturellement par “Degemer ” qui se prononce [déguémer]. En effet le “g” se prononce toujours [gu] en breton, c’est bien plus simple qu’en français, pas de règles compliquées ! Donc si vous voyez le prénom Tangi écrit de cette façon, c’est tout simplement parce que ça s’écrit de cette manière en breton, mais la prononciation se fait toujours [Tangui].

Une nuance tout de même, en fin de mot, comme dans tous les prénoms bien connus Annaig, Fañchig, Soazig, Lenaig et autres, il se prononce [k], il faut donc prononcer Annaig de cette manière : [Annaik]. De même pour Soazig qui se prononce [Soazik] en breton, Lenaig [Lenaik] et de même pour tous les autres prénoms. Le “ig” se prononce donc toujours [ik], il s’agit d’un diminutif. Ainsi Fañchig : petit François, Annaig : petite Anne, Soazig : petite Françoise. Lena, c’est Helena, prénom breton et international, et Lenaig son diminutif breton. Vous pouvez ajouter ce diminutif à tous les prénoms du calendrier breton, français et international !

Bienvenue  peut se dire d’autres manières que “Degemer mat ” que vous voyez maintenant assez fréquemment à l’entrée de parkings d’hypermarchés ou à l’entrée de la Bretagne : “Degemer mat e Breizh ” : Bienvenue en Bretagne . Le breton a une autre expression pour souhaiter la bienvenue. Vous pouvez également dire “Deut mat out ” : tu es bienvenu(e)  ou “Deut mat oc’h ” : vous êtes bienvenu(e)s  , c’est pas mal non plus comme expression ! Et comme le disent certaines mères ou pères à leur enfant qui vient de naître : “Deut mat out war an douar ” : Bienvenue sur la terre  ! Ha “Degemer mat e Penn-ar-Bed ” : Bienvenue en Finistère  !

Dire bonjour en breton

Cela fait partie des mythes concernant le breton : on ne se salue guère dans cette langue ! Chose qui reste bien sûr fausse, même si la manière de saluer diffère sensiblement de celle du français et que les expressions en demeurent tout aussi variées !

Alors comment bien saluer un bretonnant ? En allant souvent à l’essentiel : mont a ra ? / mat ar jeu ? / mat an traoù ? / mat ac’h a ? / penaos emañ ?… autant d’expressions qui correspondent à notre « comment ça va ? » en français. Parfois, un simple salud suffira ! et on n’oubliera pas d’utiliser les prépositions dit ou deoc’h à la suite. Salud dit, salud deoc’h ! Salut à toi, salut à vous ! L’influence de la langue française a fait que l’on pourra même entendre un boñjour deoc’h de temps à autre.

Et demat alors ? Voilà bien un mot qui divise les bretonnants ! Son existence est attestée depuis longtemps mais son usage est tombé en désuétude. Il a néanmoins été ressuscité par les linguistes et est désormais appris dans les écoles. Le principe est le même que pour salud : demat dit, demat deoc’h !

Bien d’autres formules existent encore, plus ou moins formelles, parfois assez loufoques. À vous de voir donc ! On ne saluera pas l’instituteur comme l’on salue son vieil ami d’enfance !

 

Informations complémentaires

Contact(s)

Cours de breton pour adultes

Office public de la langue bretonne

32 bis rue des Martyrs
29270 Carhaix-Plouguer

0820 20 23 20

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut