Brezhoneg / Langue bretonne

© CD29 - B. Galeron

Soutenir et promouvoir la langue bretonne.

Gant ar pal sklaeraat e bolitikerezh yezh, divizet eo bet gant ar C’huzul departamant sevel ur brastres yezh liesvloaziek. Strolladoù labour a zo bet aozet, e-lec’h e c’hell ober kinnigoù ar c’hevredigezhioù, ar strollegezhioù lec’hel, hag an holl re o labourat evit ar brezhoneg e Penn-ar-bed.

Peurskrivet ha votet e vo ar brastres e-kerz ar bloavezh 2016. Lakaet e vo e pleustr etre 2016 ha 2020.

Soutenet e vez ar brezhoneg war meur a zachenn : an deskadurezh (evit ar vugale hag an dud deuet), an divyezhegezh abred, ar radioioù e brezhoneg, ar c’hleweled, an dudi evit ar reoù yaouank, an embann, an Tiez ar vro, ar sevenadur… 2,2 million € a zo bet roet d’ar c’hevredigezhioù e-kerzh ar bloavezh 2015.

War ar pemdez, ambrouget e vez ar c’hevredigezhioù gant Servij ar Politikerezhioù Tiriadel evit ar Sevenadur hag ar Sport, gant daou wazour (1.5 kevatal implij leun-amzer).

 

Afin de clarifier sa politique de soutien à la langue bretonne, le Conseil départemental s’est engagé dans l’élaboration un schéma pluriannuel. A cette fin, de nombreux ateliers participatifs permettent aux acteurs du breton d’émettre des propositions quant aux actions à développer.

Le schéma sera rédigé et voté par les élus départementaux au cours de l’année 2016, pour une mise en œuvre de 2016 à 2020.

Le soutien à la langue bretonne intervient dans divers champs d’action : l’enseignement (pour enfants et pour adultes), le bilinguisme précoce, les radios et l’audiovisuel en langue bretonne, les loisirs pour les jeunes, l’édition, les Ententes de Pays, la culture… 2,2 million d’euros ont été attribués en 2015.

Au quotidien, le Service des politiques territoriales culturelles et sportives accompagne les acteurs de la langue bretonne, à travers la mise à disposition de deux agents (1.5 ETP).

 

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut