Aide aux projets intergénérationnels

Tro-dro dit !

Depuis les années 1950 et l’arrêt quasi-total de la transmission familiale de la langue, la société bretonne observe une fracture linguistique entre les générations.

Fort de ses compétences liées aux solidarités et au bien-être de ses habitants, le Département du Finistère développe depuis de nombreuses années des actions promouvant le lien intergénérationnel. Le schéma linguistique 2016-2020 du Conseil départemental réaffirme la volonté de soutenir et développer des rencontres intergénérationnelles en langue bretonne, entre locuteurs natifs et apprenants.

L’objectif de ce nouveau dispositif est d’encourager les échanges entre adultes apprenants et locuteurs avertis. Ce type de rencontre permet à l’apprenant d’enrichir son vocabulaire, ses tournures de phrases, son accentuation, en résumé d’être en relation avec la richesse de la langue parlée. Il est attendu que ces rencontres permettent un échange de qualité entre les participants, en laissant de la place à la relation interpersonnelle et à l’affectif. Le partage d’une activité ou de sujets communs devra être au centre de l’activité.

Bénéficiaires de l'aide

Les Ententes de pays finistériennes.

Conditions de recevabilité

L’Entente de pays finistérienne organisatrice présentera un programme annuel d’actions dont les activités répondront aux critères suivants :

  • Mobilisation d’adultes apprenants (inscrits en formations longues, cours du soir, formations linguistiques professionnelles…) ;
  • Rencontre de locuteurs avertis (personnes dont la langue maternelle est le breton ou dont le niveau de langue est avéré, ayant acquis au fil de leurs parcours une langue riche) ;
  • Présence d’au-moins une personne intermédiaire facilitant l’échange linguistique ;
  • Pratique d’une activité centrale, en lien avec le territoire (sportive, culturelle, agricole, maritime…).

Ces rencontres feront l’objet d’un bilan annuel qualitatif et quantitatif, illustré de photographies et éventuellement de témoignages de participants.
La demande sera constituée des pièces suivantes :

  • Courrier de demande
  • Formulaire dûment renseigné

Si l’association n’a pas déposé de demande d’aide au fonctionnement annuel auprès du Conseil départemental :

  • Statuts et RIB de l’association.
  • Bilan et compte de résultat du dernier exercice connu, certifiés conformes.
  • Compte rendu d’utilisation de la dernière subvention obtenue.
  • Rapport d’activités, dont le procès-verbal de la dernière assemblée générale.
  • Document présentant les projets de l’association pour l’année n ainsi que le budget annuel prévisionnel.
  • Toute autre pièce justificative relative à l’activité de l’association.

Financement départemental

Il s’agit d’une aide au projet pouvant aller jusqu’à 1500 € / an.

Les dossiers seront étudiés au regard des critères suivants :

  • Qualité de l’action proposée (personne(s) rencontrée(s), activité prévue, organisation, médiation…)
  • Qualité des interactions
  • Nombre de rencontres / an

Calendrier et modalités de suivi

Pour l’année 2018, les demandes seront à remettre au Conseil départemental au plus tard pour le 28 février.

A-partir de 2019, la demande sera adressée par l’Entente de pays en même temps que le dossier de demande d’aide au fonctionnement, soit au plus tard le 31 octobre de l’année n-1.

A chaque fin d’année, l’association remettra au Conseil départemental le bilan de l’action réalisée.

La mise en œuvre du projet pour l’année 2018 revêt un caractère expérimental. Des réajustements pourront être réalisés pour 2019.

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
Direction de la Culture, du Sport et de la Jeunesse

11, rue Théodore Le Hars
29000 Quimper

Erell Coupier
02.98.76.20.84

Aurélie Porée
02.98.76.26.16

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut