Education

© CD29 - B. Galeron

Le Département, partenaire éducatif au quotidien.

Le Conseil départemental consacre chaque année près de 20 M d’€ de son budget en dotations de fonctionnement et équipement des collèges (dépenses courantes et entretien).

Accueil, entretien des locaux, maintenance, restauration, internat… 460 agents techniques du Conseil départemental assurent un niveau de service public équivalent dans tous les collèges du Finistère, de Plouhinec à Lanmeur, de Quimperlé à Brest. Ils accompagnent également des jeunes en emploi d'avenir ou personnes en contrat d'accompagnement dans l'emploi.

Le Conseil départemental répond aussi aux besoins :

  • en matériels et mobiliers pour :
    • les salles de cours,
    • les salles dédiées (sciences, musique, arts plastiques, technologie…),
    • le CDI,
    • les lieux de vie des élèves,
    • les cuisines et salles de restaurant,
    • les locaux administratifs…
  • Ainsi qu’à ceux concernant l’équipement des établissements de matériels :
    • non pédagogiques (photocopieurs, télécopieurs, matériel d’entretien, casiers-consignes…)
    • sportifs avec des gymnases intégrés aux collèges ou des gymnases des collectivités lorsqu’ils sont destinés à l’usage des collégiens publics.

Collège numérique

Le développement des Technologies de l’Information et de la Communication pour l’Enseignement (TICE) est aujourd’hui incontournable.

Le Conseil départemental est donc attentif à accompagner ces évolutions pour ne pas accroître la fracture numérique. Depuis 2007, les collèges publics finistériens, sont dotés d’un réseau informatique global.

À ce jour, environ 5 000 ordinateurs (1 ordinateur pour 5 élèves) et près de 400 packs TNI (Tableau Numérique Interactif, comprenant un vidéoprojecteur, un ordinateur, un tableau numérique interactif), financés à 100 % par le Conseil départemental, sont en service dans les collèges publics du département. Cette dynamique se poursuit avec l’expérimentation de 1 000 tablettes numériques. 

Les actions éducatives

Le Conseil départemental soutient financièrement les initiatives éducatives. A ce titre, il accompagne notamment les actions décrites ci-dessous et soutient également des initiatives telles que : classes médias, ateliers artistiques et scientifiques, collège au cinéma, création de mini-entreprises… Ainsi que diverses associations œuvrant dans le domaine éducatif.

Agendas 21

En 2008, le Conseil général, déjà impliqué dans une démarche de développement durable à l’échelle du Finistère, a souhaité encourager les collèges à mettre en place leur propre Agenda 21. Il leur apporte son expertise méthodologique dans la conduite des projets et un soutien financier réparti sur deux ans ou trois ans.

Actuellement, 44 collèges publics et privés sont investis dans cette démarche Agenda 21.

Depuis 2013, une labellisation des établissements a été initiée par le Conseil départemental avec le label « Finistère-collège durable » qui permet de distinguer les démarches particulièrement exemplaires d’Agenda 21. Ce label est décerné conjointement par le Conseil départemental et la Direction des services départementaux de l’éducation nationale du Finistère.

En 2015, le collège Léo Ferré de Scaër a été le 4e collège labellisé pour ses nombreuses actions au sein de l’établissement, destinées à créer une culture du développement durable (projets culturels, européens, liaison école-collège, collectes de déchets, lutte contre le gaspillage, compostage, etc.).

Jumelages culturels

Au croisement des politiques culturelles et d’éducation, le dispositif de jumelages entre établissements culturels conventionnés (arts visuels, arts vivants et patrimoine) et collèges contribue à l’éducation artistique.

Ces jumelages des collèges avec des structures culturelles, d’une durée de 3 ans, ont pour but de mobiliser l’ensemble des acteurs de l’établissement autour d’un projet commun.

Le collège des Iles du Ponant, par exemple, travaille depuis plusieurs années avec le Quartz de Brest autour de la découverte du spectacle vivant (fréquentation d’un lieu culturel et artistique qui permet une ouverture des élèves aux arts du spectacle).

Collège et territoire

La démarche « collège et territoire » vise à répondre à plusieurs enjeux :

  • contribuer à la formation de futurs citoyens, à leur autonomie et à leur ouverture culturelle.
  • prendre en compte le fait qu’un collège est un élément structurant d’un territoire, avec lequel il entretient des relations bilatérales : il y joue un rôle important et peut y  trouver des ressources pour bâtir des projets avec les élèves.
  • Renforcer les liens avec les acteurs locaux, y compris les autres collectivités. Le Département peut ainsi faire bénéficier les établissements de sa connaissance des acteurs locaux et mettre à disposition ses propres ressources pour soutenir les initiatives repérées.

Concrètement, cette démarche se traduit par la poursuite de 2 objectifs :

  • Mettre en valeur une ou plusieurs actions emblématiques menées par le collège au service de la réussite de tous les élèves,  basées sur un partenariat fort avec les acteurs du territoire
  • Assurer un accompagnement personnalisé du Département au collège qu’il soit technique, financier ou d’une toute autre forme à déterminer en fonction du projet.

Prévention santé / bien-être (PMI, PAEJ, planning familial)

Le Conseil départemental a lancé en juin 2014, en lien avec les services de l’Éducation Nationale, un appel à projet spécifique sur la Vie Sexuelle et Affective des adolescents.

L’objectif de cet appel à projet est de soutenir les établissements scolaires volontaires pour mettre en place des actions de prévention en prenant appui sur le Centre de Planification et d’Education Familiale de proximité et les professionnels du Territoire d’Action Sociale.

Des collèges se sont engagés dès 2013 dans cette démarche et ont initiés de nombreuses actions autour de cette thématique avec les élèves (ex : Jean-Moulin à Châteaulin, Antoine de Saint-Exupéry à Lesneven et Tanguy-Prigent à Saint-Martin-Des-Champs).

En 2015, le collège Beg Avel de Carhaix s’est investi dans un projet multi partenarial sur la thématique de la prévention des risques auditifs. Le projet intitulé « la sourde oreille » est destiné à développer la connaissance des risques auditifs, à donner des repères aux collégiens, et à réaliser une carte des bruits sur le territoire.

 

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
Direction des collèges

32 Boulevard Dupleix - CS 29029
29196 Quimper cedex
02.98.76.26.44

 

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut