Aides aux festivals

© CD29 - B. Galeron

Soutien aux arts vivants

Le Conseil départemental du Finistère encourage les partenaires culturels à s’engager dans la construction d’un projet culturel de territoire, à l’échelle d’au moins un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) afin d’encourager le travail en réseau, les mutualisations, la complémentarité entre programmations et la mise en œuvre des droits culturels des personnes.

Objectifs

Favoriser et accompagner les festivals visant la diversité artistique et le maillage territorial, et contribuant à l’attractivité du département.

Bénéficiaires

  • une structure identifiée dans le domaine des arts vivants, développant des actions culturelles en lien avec la programmation
  • une structure sous statut associatif ou statut public, en conformité avec la législation sociale et fiscale, titulaire de la licence d’entrepreneur de spectacles n°3
  • bénéficiant d’un soutien de la commune et/ou de l’EPCI

Un festival aidé au titre de la culture s’entend comme un temps concentré de 2 jours consécutifs a minima, avec une programmation professionnelle travaillée à partir d’une ligne artistique et culturelle défendue et identifiée. Au-delà de la notion d’esthétique, le festival est un espace de propositions culturelles qui défend une exigence artistique reconnue et un lien avéré avec les populations grâce à des partenariats culturels sur le territoire, des actions culturelles en lien avec la programmation et des modalités d’organisation coopératives.

Conditions d'éligibilité

  • Accompagner l’émergence, la diversité artistique, des répertoires et des modes de représentation, témoignant ainsi d’une prise de risque artistique dans la programmation
  • Proposer des actions régulières de médiation culturelle et initier des démarches innovantes et participatives mettant au cœur du projet la question des droits culturels et l’implication des habitants dans le projet, prendre en compte les différents publics
  • Mener des actions favorisant le développement durable

Financement

Base : le budget artistique retenu dédié uniquement au spectacle vivant (coûts des contrats de cession, droits d’auteur Sacem ou Sacd, transports, frais d’hébergement et repas, action culturelle).

4 typologies de festivals.

  • Festivals émergents : programmer dans le festival au moins 6 spectacles différents avec un budget artistique de 8 000 € minimum. 25% du budget artistique, plafonnés à 3 000 € (aide reconductible dans la limite de 3 ans).
  • Festivals à rayonnement départemental : programmer dans le festival au moins 10 spectacles différents avec un budget artistique de 20 000 € minimum. 15% du budget artistique, plafonnés à 10 000 €.
  • Festivals à rayonnement régional ou national : avoir une convention avec le Département ou développer sur l’année, en parallèle du festival, une programmation plus large en lien avec les partenaires locaux, bénéficier de soutiens régionaux et nationaux, avoir une large médiatisation de l’événement. Montant défini annuellement en fonction du projet.
  • Festivals de cultures traditionnelles : avoir une programmation professionnelle (pouvant intégrer des pratiques amateurs) et valorisant la diversité des arts traditionnels (musique, danse, chant, théâtre) et la langue bretonne. Montant défini annuellement en fonction du projet.

Ne seront pas retenus pour le calcul du budget artistique :

  • les spectacles gratuits sans billetterie relevant d’une politique d’animation de la ville (ex : festivités annuelles ou animations estivales) ; cela ne concerne pas les festivals dédiés aux arts de la rue
  • les « têtes d’affiches » (toutes esthétiques : théâtre, musique, danse, stand up …)
  • les spectacles proposés par des compagnies amateurs

Pièces demandées

Pour toute demande (selon qu’il s’agisse d’une association ou d’un service public et si ces pièces ne nous ont pas été déjà transmises).

  • Les statuts de l’association, régulièrement déclarés
  • La liste des personnes chargées de l’administration de l’association (composition du conseil d’administration et du bureau)
  • La copie du certificat d’immatriculation à l’INSEE, faisant apparaître le numéro SIRET
  • La copie de la licence d’entrepreneur du spectacle à jour
  • Le relevé d’identité bancaire ou postal
  • Le rapport d’activité, dont le procès-verbal de la dernière assemblée générale
  • Les bilans et comptes de résultat du dernier exercice de la structure, approuvés par l’assemblée générale et certifiés conformes par le président (ou un membre du bureau et/ou par le commissaire aux comptes)
  • Éventuellement, toute autre pièce justificative de l’activité de l’association

Concernant le projet de festival :

  • Le formulaire « arts vivants – festival » complété (voir document ci-joint)
  • Le projet artistique et culturel précisant les objectifs du festival, la programmation artistique, les actions culturelles mises en œuvre…

Les demandes doivent impérativement nous parvenir :

  • Avant le 1er mars pour les dossiers présentés à la commission permanente de juin (Festivals d’été).
  • Avant le 1er juillet pour les dossiers présentés à la commission permanente de novembre (Festivals de fin d’année).
  • Avant le 1er décembre pour les dossiers présentés à la commission permanente de mars (Festival du 1er semestre 2020).

 

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
Direction de la culture, des patrimoines et du sport
Service des politiques territoriales culturelles et sportives
32 boulevard Dupleix - CS29029
29196 Quimper cedex
02.98.76.20.20

Gilles Huard

02 98 76 60 96

Karine Pliquet
 
02 98 76 20 68

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut