Acquisition du fonds d’archives Théodore Hersart de la Villemarqué

© Manoir de Kernault

De la collecte à la valorisation.

Un trésor de la mémoire bretonne

Théodore Hersart de La Villemarqué est connu pour avoir publié en 1839 le Barzaz Breiz, recueil de chants populaires bretons collectés dans la Bretagne du XIXè siècle. Ce travail vaudra au jeune finistérien une large renommée, au-delà des frontières bretonnes. Son influence contemporaine et posthume est importante en Bretagne, en France et à l’étranger, où il est regardé comme un savant.

La famille de La Villemarqué a souhaité céder au Conseil départemental le fonds d’archives de son ancêtre, constitué d’un ensemble de documents d’archives, une quarantaine de boîtes, soit environ 7 500 documents, trois carnets de collecte, et une bibliothèque d’environ 3 000 ouvrages.

Le fonds d’archives revêt une valeur scientifique inestimable et bénéficie d’un rayonnement européen. Elles pourraient prétendre à l’obtention de la classification « trésor national » du ministère de la Culture et de la Communication. Le fonds a proprement dit couvre une longue période, des documents datant de l’enfance de Théodore Hersart de la Villemarqué côtoient des documents postérieurs à son décès. Il comprend des notes manuscrites, des coupures de presse et autres extraits de journaux et revues, des sources intéressantes sur la poésie bretonne, et des poésies bretonnes originales ou extraites de diverses publications. Le fonds comprend également une correspondance familiale, et des dossiers factuels comme l’attribution de la Légion d’honneur à l’auteur du Barzaz Breiz. Les trois carnets de collecte originaux, sur lesquels Théodore Hersart de La Villemarqué avait recueilli les chants qu’il a publiés, constituent donc le coeur le plus précieux du fonds d’archives.

Son acquisition par le Conseil départemental lui conférera un statut supérieur, sera de nature à le rendre accessible aux publics, et permettra d’en assurer l’intégrité et la conservation pérenne en évitant une partition.

De la collecte à la valorisation

Depuis leur création, les archives départementales collectent, classent, conservent et communiquent les documents produits par les services publics implantés dans le département, ainsi que les documents privés intéressant l’histoire du territoire.

Au regard de l’importance de cet ensemble documentaire pour la culture bretonne, les élu.e.s du Conseil départemental ont souhaité qu’il puisse être conservé, selon les règles de l’art, dans une insitution publique ouverte à tou.te.s, en mesure de le valoriser et le faire rayonner largement. La numérisation de 7 500 documents originaux datant du 19e siècle est en projet pour 2019 et apparait nécessaire pour pouvoir les transmettre. La valorisation de ses travaux et des pratiques culturelles et artistiques qui en sont associées trouverait une complémentarité avec l’offre culturelle existante sur le territoire.

Inventaire des archives et catalogue de la bibliothèque : vers une collaboration scientifique

Désormais versées dans le domaine public, l’inventaire et la catalogue de ce fonds d’exception seront réalisés conjointement par les Archives départementales, et le Centre de Recherche Bretonne et Celtique (CRBC), sous la responsabilité du directeur des Archives départementales. Toutes les compétences nécessaires à la réalisation de l’inventaire et du catalogue seront ainsi réunies, et le premier travail d’inventaire réalisé par le CRBC respecté.

Il est prévu que l’inventaire et le catalogue soient publiés sous forme numérique en 2021.

Fonds numérique : vers un accès pour tous et une conservation pérenne

Le CRBC a réalisé, avec l’accord de la famille de la Villemarqué, et des financements publics, avant l’acquisition du fonds par le Département, une copie numérique du fonds d’archives et des carnets. Les documents numériques seront prochainement et progressivement accessibles au grand public, y compris depuis le site Internet des Archives départementales, dans le cadre du projet de valorisation développé par le CRBC.

Ce projet s’étalera sur près de trois années. À l’achèvement de l’inventaire, en 2021, la présentation des documents numériques évoluera pour respecter l’ordre de l’inventaire. L’ensemble des documents sera alors accessible.

La valorisation

Le projet de valorisation du Conseil départemental auprès du grand public prendra en 2021, le relai du projet de valorisation scientifique du CRBC.
La présentation des carnets fait l’objet d’une action conjointe du musée départemental breton et du CRBC : expositions des originaux au Musée départemental breton du 30 novembre 2018 à fin mars 2019 (un premier week-end spécial les 22, 23 et mars sera organisé avec des visites flash, conférences, débats…), présentation des carnets numériques par le CRBC.
Entre mai et novembre 2021, une grande exposition temporaire sera programmée au Musée départemental breton autour de nombreuses animations (cycle de conférences, outils pédagogiques, concours musical…).

Une rotation des documents présentés aux Archives et au Musée (physique et numérique) viendra appuyer tous les trois mois les dossiers scientifiques proposés par le CRBC sur son site internet jusqu’en 2021 à la suite de la présentation des carnets (correspondance, notes, ouvrages…).

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut