Actions pour les personnes âgées et leurs aidants

© CD29 - B. Galeron

Point sur le schéma Bien vieillir en Finistère 2015-2020.

L’ambition du 4e schéma départemental « Bien vieillir en Finistère » 2015-2020 est d’aller au-delà d’une politique sectorielle dédiée aux personnes âgées pour prendre en compte les effets du vieillissement dans l’ensemble des politiques départementales (transports, logement, vie culturelle et sociale…) et assurer à chaque Finistérien.ne un environnement attentif aux enjeux de l’avancée en âge, afin de permettre à chacun.e de vieillir actif.ve et citoyen.ne.

Dans ce cadre, la politique du bien vieillir s’inscrit dans l’engagement d’un « Finistère solidaire et inclusif » tel que défini dans le projet départemental le 23 juin dernier. Aussi, les enjeux liés à l’adaptation de la société au vieillissement irriguent l’ensemble des politiques départementales.

Le rapport présenté à l'Assemblée le 20 octobre 2016, avait pour objet de porter à la connaissance de l’Assemblée départementale l’état d’avancement du schéma après un an de mise en œuvre.

Zoom sur deux dispositifs en cours

Projets d’actions de prévention collective

Un appel à candidatures conjoint avec l’Agence Régionale de Santé (ARS) a été publié le 12 juillet 2016 afin de retenir les porteurs de projets dans ce domaine.

Les thèmes retenus sont : accès aux équipements et aides techniques, soutien aux malades d’Alzheimer (Bistrots mémoire…), lutte contre l’isolement social,  développement de la mobilité, inclusion culturelle et sportive,  information sur la prévention et le parcours de vie des personnes âgées, accès au numérique,  prévention santé / Bien vieillir, prévention des chutes, prévention du suicide, lutte contre la dénutrition, protection des personnes âgées (ex. protection contre le démarchage,…).

Enveloppe allouée: 1,6 millions d’euros (fonds dédié par la Caisse Nationale de Solidarité Autonomie).

Développement de solutions d’habiter

Cet appel à manifestation d’intérêt (AMI) fait suite aux travaux menés dans le cadre du groupe de travail « Vieillissement et Habitat ». Il s’inscrit donc dans les objectifs définis par :

  • le 4e schéma « Bien vieillir en Finistère » 2015-2020, qui vise notamment à adapter la société à l’allongement de la durée de la vie et valoriser la contribution des personnes âgées à la vie sociale ;
  • le Plan départemental de l’habitat (PDH) qui promeut le développement de formes novatrices d’habitat en  réponse au vieillissement.

L’ambition de l’AMI est de s’adresser aux communes finistériennes et aux intercommunalités pour construire avec le Conseil départemental une réponse innovante aux besoins identifiés des personnes âgées dans les politiques locales de l’habitat avec deux modalités d’accompagnement : soutien à l’ingénierie de projet en
amont et soutien au titre de l’aide à la pierre.

Le montage des projets devra associer les partenaires de la gérontologie sur le territoire (services d’aide à domicile, EHPAD, associations d’animation, CLIC) afin de développer une solution d’habiter qui correspond précisément aux besoins de la population et aux caractéristiques du territoire.

Ce dispositif est entièrement adossé aux Contrats de territoires signés entre le Département et les Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI). La participation d’une commune à l’AMI sera inscrite dans le Contrat de territoire ou dans un avenant, donc validée par l’EPCI.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au 1er novembre 2016.

Sur le même sujet

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut