Crise sanitaire - Journal de bord des agents du Conseil départemental # Episode 11

Episode 11 : Franck Berthou, chef d’équipe au sein d’une Agence technique départementale.

En cette période de crise compliquée pour nous tous, nous vous proposons un journal de bord des agentes et des agents du Conseil départemental et de leurs missions.

Dans le cadre du PCA (plan de continuité d’activité) niveau rouge, en présence physique ou en télétravail, des agents restent mobilisés sur les missions essentielles (accompagnement social, informatique sociale, protection de l’enfance, état des routes, entretien des locaux des collèges pour l’accueil des enfants des personnes soignants notamment, assistants familiaux, SDIS….).

D’autres encore poursuivent leurs activités, par le biais du télétravail, en famille, avec les enfants, ce qui occasionne aussi des questions et des contraintes.

Vous trouverez sur notre site leurs témoignages au fil du temps de confinement, ils illustrent la présence indispensable du service public et sa mobilisation pour protéger les publics en difficulté.

Episode 11 : Franck Berthou, chef d’équipe au sein d’une Agence technique départementale..

A la Direction des routes, des infrastructures et des déplacements (DRID), Franck Berthou est chef d’équipe au centre d’exploitation de Rosporden, qui dépend de l’Agence technique départementale (ATD) du Pays de Cornouaille.

En quoi consiste votre fonction au sein de l’ATD du Pays de Cornouaille ?

En collaboration avec Alain Le Bris, autre chef d’équipe, mon rôle est d’encadrer une équipe de dix agents. Concrètement, il s’agit d’établir un planning hebdomadaire listant l’ensemble des tâches à effectuer, en précisant les effectifs qui sont associés à chacune d’entre elles.  Ces tâches sont multiples : entretien des chaussées et de ses équipements (signalisation directionnelle, signalisation de police, signalisation de chantiers, mise en place de déviations, lavage de panneaux …), entretien des dépendances vertes (fauchage, élagage), entretien des ouvrages d’art (petits travaux de maçonnerie) et l’entretien des dépendances bleues (fossés, buses…). Nous avons également la surveillance de la voie verte n°7 de Concarneau, à la limite du Morbihan et l’entretien de bandes cyclables.

Comment ont été organisées les astreintes pendant le confinement ?

L’encadrant et les deux agents de l’antenne départementale (l’antenne regroupe les centres d’exploitation de Pont-Aven, de Quimperlé et celui de Rosporden) étaient présents sur le lieu de travail. Afin de respecter les règles de distanciation, chacun des agents disposait d’un véhicule, prêt à intervenir en cas de problème. Accident, chute d’arbre, cadavre d’animal sur la route, inondation… Nous intervenons pour tout ce qui peut dégrader l’état des routes départementales. Et il y a eu très peu d’interventions effectuées, les flux de circulation ayant largement diminué à partir du 17 mars.  A la mi-avril, j’ai assuré le suivi d’un chantier d’enrobés. Quant au fauchage, il a pris du retard, nous nous activons pour accélérer sa mise en œuvre.

Qu’avez-vous mis en place, en interne, pour faire face à la crise sanitaire ?

Avec mon responsable de Centre, nous avons aménagé différemment nos vestiaires, afin de les adapter aux exigences de la crise sanitaire. Un agencement qui va nous permettre de travailler en toute sécurité.

Sur le même sujet

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
32 boulevard Dupleix - CS 29029
29196 Quimper Cedex
02 98 76 20 20

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut