Déconfinement : continuité de l’aide alimentaire dans le Finistère

© Shutterstock

Les services à la population se poursuivent et restent adaptés à la situation de la crise sanitaire.

Les associations et services à la population poursuivent leurs actions d’aide alimentaire pour les bénéficiaires déjà inscrits et prennent en compte les nouveaux besoins des personnes fragiles, personnes âgées et handicapées ne pouvant se déplacer.

Des partenariats se mettent en place au niveau des CCAS des communes (Portage de repas à domicile, aide alimentaire).

Les équipes des comités locaux Croix-Rouge, des bénévoles du Secours catholique et des centres des Restos du cœur se sont rapprochés des CCAS et s’associent aux actions d’aide alimentaire, ensemble dans une action commune ou de façon complémentaire et coordonnée. Les comités du Secours populaire français et autres associations locales continuent également leurs interventions. Les communications téléphoniques et les préparations et distributions de colis alimentaires continuent à être privilégiées car elles évitent tout contact direct pour protéger le plus possible les professionnels, les bénévoles et les personnes bénéficiaires.

Chacun apporte son aide comme il peut et selon les moyens à sa disposition :

  • Les inscriptions et la reprise de contacts des bénéficiaires déjà inscrits pour leur donner rendez-vous pour la remise d’un colis alimentaire sont plutôt faits par téléphone.
  • Les nouvelles demandes sont soumises au CCAS ou directement aux responsables d’associations d’aide alimentaire qui évaluent selon les critères habituels ou sur sollicitation d’un service social.
  • La composition des colis des CCAS est réalisée plutôt par des professionnels des communes quand cela est possible.
  • Les colis sont composés de denrées suffisantes pour une durée de 2,3 voire 4 semaines dans la mesure du possible pour espacer les distributions.
  • Une vigilance est apportée dans cette période de confinement aux besoins des enfants qui habituellement déjeunent à la cantine scolaire; souvent le seul repas complet de la journée.
  • Les mairies et associations sollicitent les supermarchés, magasins, maraîchers, qui le proposent pour pouvoir répondre aux besoins actuels.

Nous vous invitons à vous renseigner auprès du CCAS / Mairie de votre commune pour connaître les actions locales d’aide alimentaire.

Vous pouvez également vous renseigner directement auprès d’une association caritative : les coordonnées des principales associations du Département sont jointes.

Vous pouvez aussi apporter un don financier, un don de denrées alimentaires ou une aide bénévole en les contactant directement.

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut