Dis-moi ce que tu manges

Les habitudes alimentaires des consommateurs finistériens.

L’association Aux Goûts Du Jour (AGDJ) travaille depuis treize ans sur les questions relatives à l’alimentation.

Dans le cadre du projet Alimentaire de Territoire (PAT) du Finistère, à laquelle le Conseil départemental l’a associée, AGDJ a réalisé un état des lieux de l’alimentation des Finistérien.ne.s, leurs besoins et leurs attentes.

L’enquête a été menée en partenariat avec le laboratoire LEGO. Les réponses ont été données sur la base du volontariat via un questionnaire en ligne et papier, relayé notamment dans les CDAS. 1250 personnes ont répondu à l’enquête, réalisée pendant six mois. Un panel représentatif de 500 répondants a ensuite été analysé.
La provenance locale, 2e critère de choix pour 82% des Finistérien.ne.s

Les résultats montrent que les habitudes de consommation sont plutôt bonnes : avec des fruits et des légumes majoritairement consommés 3 à 4 fois par jour, mais une consommation de sucres et de charcuterie qui pourrait être réduite.

Du côté des lieux d’achat, la grande surface reste majoritaire (56% des Finistérien.ne.s y vont une fois par semaine). 67% des Finistérien.ne.s disent également ne jamais ou peu aller au marché ou acheter en vente directe.

Sur les critères de choix des aliments, les répondants classent en 1er le goût et la provenance locale en 2ème, pour 82% d’entre eux.

À la question « Que faire pour avoir plus de produits locaux ? » : l’accessibilité géographique, financière (et numérique chez les moins de 39 ans) ainsi que le besoin d’information ressortent.

Autre constat : les différences entre les Pays de Brest, Morlaix, COB et Cornouaille sont peu marquées.

Tous les résultats :

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut