Emplois d'avenir, une expérience pour les jeunes

© CD29 - B. Galeron

Une expérience et une qualification pour les jeunes.

Les collectivités locales ont bien joué le jeu des emplois d’avenir. Cette année, les premiers emplois d’avenir signés pour trois ans arrivent à leur terme. Créés par le Gouvernement fin 2012, ils s’adressent aux jeunes, pas ou peu diplômés, présentant des difficultés d’accès à l’emploi.

Premier bilan

Les missions locales et Cap emploi sont les principaux relais du dispositif des emplois d’avenir. Franck Tabailloux, de la mission locale du Pays de Cornouaille, dresse le constat des emplois d’avenir signés et accompagnés : « Sur les 697 contrats, 90 % étaient éligibles au dispositif sans dérogation. Nous avons donc bien atteint notre objectif. 70 % ont bénéficié d’une action de formation, l’un des autres objectifs visés pour ces jeunes qui, pour 84 % d’entre eux, avaient un niveau BEP/CAP ou moins. »

Du côté des employeurs, le constat est sensiblement le même dans les autres missions locales du Finistère, au sein desquelles Franck Tabailloux est le référent départemental pour les postes proposés par le Conseil départemental. En Cornouaille, les collectivités ont été les principaux employeurs la 1re année. Les années suivantes ont vu le secteur associatif passer devant avec, en 2015 : 34 % des jeunes employés dans le secteur associatif, 31 % dans les collectivités, 21 % dans les établissements publics et 13,5 % dans le privé. « Le nombre de jeunes employés par les collectivités a baissé, car ils avaient déjà beaucoup embauché pour 3 ans dès la 1re année », précise Franck Tabailloux.

 

144 emplois d’avenir au Conseil départemental

Katell Tanguy, en charge du suivi des emplois d’avenir au sein du Conseil départemental confirme : « Le Département s’est tout de suite engagé, avec une volonté forte. Nous avons recensé les besoins auprès des services et dès juin 2013, nous avons embauché les premiers jeunes en emplois d’avenir. Les principaux services accueillant ces jeunes sont la direction des collèges, avec 50 % des postes, et les agences techniques départementales en charge des routes départementales. Les autres directions ont accueilli des agents administratifs. »

144 contrats ont été signés à ce jour. Fin 2016, 40 jeunes arrivaient au terme de leur contrat. 10 d’entre eux ont pu intégrer la collectivité.

 

Sur le même sujet

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
Direction de la Culture, du Sport et de la Jeunesse

11, rue Théodore Le Hars
29000 Quimper

02.98.76.20.20

  • Générer en PDF
  • Suggérer