Handicap : le Département, un employeur engagé

© Shutterstock

Le Département s’engage pour l’emploi des personnes en situation de handicap

L’inclusion des personnes handicapées est inscrite au cœur des priorités du Conseil départemental du Finistère. Il pilote la politique publique dédiée aux personnes en situation de handicap en partenariat étroit avec la  Maison des personnes handicapée (MDPH) et l’Agence régionale de santé (ARS) en s’appuyant sur l’expertise des acteurs du handicap.

Le 5e schéma « Vivre ensemble », adopté en 2020, conforte cet engagement dans les 5 prochaines années. La politique handicap est le 1er budget de la collectivité avec 152 millions d’euros engagés.

La politique départementale inclusive est transversale à tous les domaines d’intervention du Département : logement, insertion, culture, sports, transports, collèges, achats… et aussi ressources humaines. En effet, le Conseil départemental a également un rôle à jouer en tant qu’employeur.

Au-delà de l’obligation légale

Le Conseil départemental compte près de 3 800 agents (dont 700 assistants familiaux) au service de la population finistérienne répartis sur tout le territoire finistérien.

L’obligation légale dans la fonction publique est d’atteindre 6% d’agents e,n situation de handicap. Au Conseil départemental du Finistère, grâce à l’engagement des élus et des services, le taux d’emploi direct des personnes en situation de handicap de 10,24 % en 2019 (contre 1,73% en 2005). La collectivité compte ainsi 390 agents bénéficiaires de l’obligation d’emploi(BOE) au 31/12/2020.

Une nouvelle convention avec le FIPHFP

Très tôt, le conseil départemental a noué un partenariat avec le Fonds pour l’Insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et son appui a été essentiel pour arriver à ce résultat.

Le 16 février dernier a été signée la 4e convention pour la période 2021-2023. Elle s’articule autour de 3 objectifs.

  • Maintenir durablement le taux d’emploi des agents en situations de handicaps. Le Conseil départemental contribue à l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap en travaillant sur deux axes : le recrutement et la réservation de marché auprès des ESAT et des entreprises adaptées.
  • Favoriser l’insertion et le maintien dans l’emploi. Le Conseil départemental s’est appuyé sur les aides techniques et humaines financées par le FIPHFP mais également sur les dispositifs permettant l’amélioration des conditions de vie et de travail ainsi que sur les dispositifs permettant l’acquisition de compétences.
  • Accentuer l’information, la sensibilisation et la formation des différents acteurs. Le déploiement d’une politique handicap efficace repose sur un accroissement général du niveau de sensibilisation, mais aussi d’information de l’ensemble des acteurs amenés à intervenir tout au long du parcours d’un agent en situation de handicap, ainsi que de l’ensemble des agents. L’objectif est de lever les préjugés et favoriser l’intégration des agents en situation de handicap.
  • Générer en PDF
  • Suggérer