Musées de territoires finistériens

© CD29 - B. Galeron

Création d'un groupement d'intérêt public

Le patrimoine des territoires

L’écomusée des Monts d’Arrée, le musée de l’école rurale en Bretagne et le musée de l’ancienne abbaye de Landévennec ont été créés autour de collections fortement représentatives de territoires finistériens, ils incarnent le reflet d’une vision collective du patrimoine des territoires d’implantation. Aujourd’hui, chaque musée appuie son développement sur des projets scientifiques et culturels bien fondés et reconnus par l’appellation « Musée de France ».

Pérennisation et développement culturel

Face au poids de la gestion des équipements et à des situations financières fragiles, le Conseil départemental du Finistère a mené une démarche de coopération autour des 3 musées, associant les Communautés de communes, Communes, Associations et le Parc naturel régional d’Armorique, afin de s’inscrire dans une stratégie collective qui vise la pérennisation et le développement culturel de ces musées.

Un Groupement d'intérêt public "Musées de territoires"

Au regard de l’opportunité d’un rassemblement de cette diversité de partenaires publics et privés, le Conseil départemental du Finistère a étudié et retenu le mode de gestion et de gouvernance « Groupement d’intérêt public » (GIP). Le GIP agrègera les valeurs partagées par les différents musées, il s’appuiera sur l’expérience spécifique de chaque site et sur les compétences qui y sont déjà présentes.

Le GIP est constitué entre :

  • le Département du Finistère,
  • l’Association des amis de l’Ecomusée des Monts d’Arrée,
  • l’Association des amis du Musée de l’Ecole rurale en Bretagne,
  • l’Association Abati Landevennec,
  • la Communauté des Bénédictins de Landevennec,
  • la Communauté de communes Presqu’ile de Crozon,
  • la Communauté de communes du Pays de Landivisiau
  • la Communauté de communes du Yeun Elez,
  • la Commune de Commana,
  • la Commune de Saint-Rivoal,
  • la Commune de Tregarvan,
  • la Commune de Landevennec,
  • le Parc Naturel Régional d’Armorique.

Ses missions :

  • il conserve et étudie les collections et éléments de patrimoine relatifs aux trois musées dont il a la responsabilité, qu’il conserve en dépôt ou en prêt, ou plus généralement dont la garde lui est confiée,
  • il enrichit, par tout moyen approprié, les collections susceptibles de bénéficier de l’appellation Musée de France,
  • il assure une présentation des collections au public le plus large possible, il conçoit et met en œuvre des programmes d’actions culturelles et pédagogiques pour faire connaître et promouvoir par tous moyens appropriés les collections qu’il conserve, dans un but d’accès de tous à la culture.

Le budget prévisionnel d’exploitation 2017 élaboré est estimé à 800 000 €.

 

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut