Observatoire de l'habitat en Finistère

© Shutterstock

L'accès à la propriété en Finistère.

L’observatoire de l’habitat en Finistère, lieu de connaissance et d’échange, apporte des éléments d’aide à la décision à l’ensemble des acteurs de l’habitat et de l’immobilier du département.

La 8e réunion de présentation des travaux de cet observatoire s’est tenue le 8 novembre 2016 à la Maison du Département sous la présidence de Mme Nathalie Sarrabezolles, Présidente du Conseil départemental du Finistère et de M. Pascal Lelarge, Préfet du Finistère devant une assemblée composée d’élus locaux et des acteurs principaux de l’habitat et du logement.

Etude de l'habitat, édition 2016

Parmi les principales observations de cette étude réalisée par l’Agence de Brest-Bretagne (Adeupa), il est à noter que l’année 2016 confirme la reprise d’activité aussi bien pour la construction neuve que pour la vente de logements anciens. En matière de logement social, la demande reste stable et le niveau de réponse est reconnu comme globalement satisfaisant par les acteurs. Toutefois le niveau de loyer d’une part importante des nouveaux logements est élevé pour de nombreux demandeurs.

Accéder à la propriété dans le Finistère

Quelles solutions pour les ménages à ressources modestes ?

Dans un Finistère qui affiche un taux de propriétaires de 70 % contre 58 % en France métropolitaine, les possibilités d’acquérir sont facilitées par la baisse récente des prix et des taux d’intérêt. Cette accession s’inscrit pour autant dans un contexte de difficultés économiques qui fragilise les ménages et plus particulièrement ceux aux revenus  plus modestes. Comment les politiques publiques menées localement peuvent-elles sécuriser le parcours résidentiel de ces ménages ?

Une étude innovante réalisée par l’Adeupa permet notamment de qualifier les capacités d’accession à la propriété des ménages en fonction de leurs revenus et de leur composition familiale. Les différents types de logements accessibles (individuel ou collectif, neuf ou ancien, avec ou sans travaux) par catégories de ménages sont identifiés selon les différents territoires finistériens.

Sécuriser l’accession à la propriété des ménages à revenus modestes.

Une table ronde organisée à cette occasion, associait Didier Lennon, vice Président de Quimper communauté en charge de l’habitat, Olivier Cossec Chef de Service Immobilier et Financement des Particuliers au Crédit Agricole, Philippe Ranchère directeur de l’Agence Départementale d’Informations sur le Logement (ADIL) du Finistère, Yves-Marie Rolland, directeur général du logis breton et Stéphane Briec directeur général adjoint de l’OPAC de Quimper Cornouaille.
Riches et variés, les échanges et témoignages ont permis de mettre en débat les différentes réponses mises en œuvre dans le Finistère pour sécuriser les ménages dans leur parcours d’accession : politiques locales d’aide à l’accession sous différentes conditions d’accompagnement et de travaux, conseils juridiques, financiers voir  d’opportunité, production d’une offre de logement spécifique (logements dits PSLA,…)…

En images...

L'Agence Départementale d'Information sur le Logement (ADIL) du Finistère apporte au public un conseil gratuit et personnalisé (juridique, financier et fiscal) en matière d'habitat. Dans cette vidéo, Philippe Ranchère, directeur, nous explique comment l’action de l’Adil permet d’accompagner et de sécuriser les ménages dans leur projet d’accession à la propriété. Cette intervention est suivie du témoignage d’un jeune couple propriétaire ayant bénéficié de ce soutien.

Sur le même sujet

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut