Sécuriser les agriculteurs en reconversion professionnelle

© CD29 - B.Galeron

Accompagner autrement les reconversions

Un contexte de crises agricoles successives

Plusieurs facteurs successifs, les crises récurrentes, les marchés incertains, les nouvelles attentes sociétales, ont fragilisé certaines exploitations et fatigué des femmes et des hommes.

Accompagner autrement les reconversions

Dans ce contexte, un certain nombre d’agriculteurs, confrontés à des situations de quasi faillite, souhaitent pouvoir se reconvertir, mais font face à de fortes difficultés financières : taux d’endettement, absence de filet de sécurité, hormis le RSA…
C’est pourquoi la Chambre d’agriculture de Bretagne, le Conseil départemental du Finistère, les services de l’Etat, la Région Bretagne, la MSA d’Armorique et Pôle emploi ont souhaité s’engager en 2018 dans une expérimentation visant à mieux accompagner vers la reconversion professionnelle les agriculteurs les plus « fragilisés ».
L’objectif est de sécuriser financièrement ces démarches de reconversion, mais aussi de proposer aux agriculteurs concernés l’accompagnement d’un cabinet spécialisé sur la durée de l’expérimentation.

Un dispositif unique en France

Aujourd’hui, le statut d’exploitant agricole non salarié n’ouvre pas les mêmes droits que ceux d’un salarié licencié pour motif économique. Dans le cadre de cette expérimentation, douze agriculteurs en reconversion, percevront, au même titre qu’un demandeur d’emploi bénéficiant du contrat de sécurisation professionnelle, une allocation mensuelle de 1 000 € sur 12 mois :

  • Le Conseil départemental du Finistère versera le Revenu de Solidarité Active (RSA) (500€/mois en moyenne) ;
  • La MSA versera une allocation différentielle mensuelle, provenant de fonds de l’Etat, d’un montant égal à 1000 € moins le RSA, permettant de garantir une ressource constante d’au moins 1 000 € par mois ;  

En parallèle un accompagnement est mis en place auprès des agriculteurs pour s’engager dans une reconversion professionnelle, afin de faciliter leur retour rapide à un emploi durable.
Le dispositif démarre en janvier 2018. Au terme de l’année d’expérimentation, Un bilan et une évaluation globale seront réalisés, en vue d’un éventuel renouvellement.

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
Maison du Département
32 Bd Dupleix - CS 29029
29196 Quimper cedex

02.98.76.20.20

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut