Service civique, engagement volontaire et citoyen

© CD29 - B. Galeron

Au service de l’intérêt général

Le service civique a été créé par la loi du 10 mars 2010. Il prend la  forme d’un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes de 16 à 25 ans, et jusqu’à 30 ans pour les personnes handicapées. Il permet de travailler sur une période de 6 à 12 mois dans une association, une collectivité territoriale ou un établissement public, en France ou à l’étranger. Le jeune est indemnisé, à hauteur de 580,55 euros nets par mois pour une mission en France.

En 2016, plus de 600 jeunes Finistériens ont bénéficié de ce dispositif auprès d’une structure agréée (140 associations, 22 collectivités, 13 établissements publics). Neuf grandes thématiques y sont développées, telles que l’éducation pour tous, l’environnement, la solidarité ou encore le sport.

Témoignage

Mettre la culture au service du social

Dans le petit bureau de La Obra, organisé en « open space », une petite dizaine de jeunes s’activent autour de leurs ordinateurs. Certains préparent des dossiers, d’autres téléphonent, les échanges fusent. La moitié de l’équipe de la compagnie multiculturelle est en service civique. Dans cette joyeuse ruche, Lorène semble avoir trouvé sa place. Arrivée en septembre pour 8 mois, elle n’a pas vu le temps passer. Après un bac théâtre, aucun cursus n’inspire la jeune fille. « J’avais envie de faire quelque chose de concret, où je serais active et je pourrais créer des projets ». Elle découvre alors le service civique par la mission locale et sur leur site, La Obra, une association qui travaille autour du théâtre, de l’Amérique Latine et du social. Elle qui était indécise se révèle à travers cette mission. « Je ne pensais pas que l’on me donnerait autant de responsabilités, qu’on me ferait autant confiance. Je n’aurai jamais imaginé que je pourrais encadrer des jeunes, par exemple. Cela me fait du bien, je vois que je suis capable de faire des choses ». Travailler dans le domaine culturel au service du social, l’inspire. Et maintenant, elle a des idées pour développer des projets personnels.

Appel à projet « jeunesse et citoyenneté » en 2017

Dans le cadre de son dispositif d’appui aux associations de solidarité internationale finistériennes, un appel à projet autour de la thématique « jeunesse et citoyenneté » est lancé par le Conseil départemental en 2017. Il concernera les échanges interculturels, les chantiers de jeunes et les actions d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale. La subvention accordée pourra atteindre 6 000 € pour une association, soit 30 % du coût éligible du projet TTC.

> Infos sur www.finistere.fr/A-votre-service/Economie-International/Europe-et-international/Appui-aux-associations-de-solidarite-internationale

 

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
Mission à l'animation, la coordination et à l'innovation
32 bd Dupleix - CS29029
29196 Quimper cedex
02 98 76 64 79

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut