Soutenir les publics fragilisés par la pandémie de Covid 19

Un partenariat entre le Département du Finistère et les collectivités locales britanniques

Le Conseil départemental du Finistère est partenaire du projet franco-britannique C-CARE (Covid Channel Area Response Exchange), qui a pour ambition d’apporter de nouvelles réponses publiques pour contrer les effets socio-économiques causés ou accentués par la pandémie de Covid-19. Le projet vise à développer des programmes adaptés pour soutenir plusieurs publics fortement fragilisés par la pandémie, notamment les personnes à risque d’exclusion sociale ou professionnelle et les entreprises qui ont été mises en difficulté lors de cette période.

Aux côtés de ses partenaires britanniques et français, le Département du Finistère interviendra sur sa compétence action sociale :

  • Sur le volet précarité alimentaire, de nouvelles pistes d’action mobilisant le tissu associatif et caritatif du territoire doivent être développées, visant à une meilleure coordination des services réalisés pour la lutter contre la précarité alimentaire : distribution plus réactive des chèques alimentaires, formation spécifique des travailleurs sociaux et des associations sur la précarité alimentaire, meilleure coordination entre collectivités et associations.
  • Sur le volet insertion socioprofessionnelle, le projet C-Care contribuera à la mise en œuvre d’un nouveau dispositif d’accompagnement à destination des entrepreneurs individuels bénéficiaires du RSA, ainsi qu’au déploiement de formations à l’usage du numérique pour ces publics en insertion, dans un contexte professionnel et / ou de recherche d’emploi.
  • Sur le volet précarité numérique, de nouvelles techniques de formation en médiation numérique seront proposées.

Toutes les politiques publiques concernées par le projet C-Care, en amont des actions proprement dites et tout au long du projet, font l’objet d’une série d’ateliers transnationaux visant à partager les problématiques de part et d’autre de la Manche, afin de s’inspirer mutuellement et d’en retirer des enseignements communs. Ainsi, sur le volet précarité alimentaire, il s’agira de confronter la parole à des organismes britanniques et finistériens, pour témoigner des mesures mises en place en réaction aux nouveaux enjeux posés par la pandémie.

Aux côtés du Conseil départemental, le partenariat est constitué de collectivités locales britanniques, le Comté du Kent, la ville de Plymouth et le Comté du Norfolk, l’agence de développement entrepreneurial locale de la New Anglia, ainsi que des partenaires français, Pas-de-Calais Tourisme et le Campus d’Enseignement Supérieur et de Formation Professionnelle (Normandie). Le Cornwall Council, partenaire historique du Département du Finistère, participe sur les échanges en matière de politiques publiques.

Ce projet est soutenu par le FEDER dans le cadre du programme France-(Manche)-Angleterre.

  • Générer en PDF
  • Suggérer