Train. Modernisation de la ligne Brest-Quimper

© CD29 - F. Betermin

Travaux jusqu'au 10 décembre 2017.

Tout l'actualité du chantier sur http://www.sncf-reseau.fr/fr/actualite/locale/bretagne-pays-de-la-loire/modernisation-de-la-ligne-brest-quimper

11 décembre 2016 : fermeture complète de la ligne

Le 11 décembre 2016, la ligne Brest – Quimper a été fermée aux circulations ferroviaires, pour une durée de 12 mois, entre Quimper et Landerneau, afin de permettre la réalisation d’un chantier de modernisation de grande envergure.

Cette opération s’inscrit dans la continuité du dynamisme ferroviaire breton, engagé depuis plusieurs années avec le projet Bretagne à Grande Vitesse et notamment la construction de la Ligne à Grande Vitesse entre Le Mans et Rennes, mise en service en juillet 2017.

L’Etat, les collectivités, et les acteurs ferroviaires sont fortement engagés pour la rénovation complète de cette ligne essentielle à la cohérence du réseau régional. Ces travaux importants permettront de développer la mobilité en Finistère et de mieux connecter Brest à l’ensemble des villes de l’axe sud jusqu’à Nantes.

A la réouverture de la ligne, après réalisation des travaux, les usagers bénéficieront d'une offre Brest- Quimper densifiée de 50%, et d'une liaison directe quotidienne Brest- Nantes.

  • Augmentation de la fréquence de 6 à 9 allers-retours par jour en semaine (du lundi au vendredi);
  • Temps de parcours moyen 1 h 15 ;
  • Meilleur temps de parcours 1 h01, pour le TER le plus rapide (2 circulations par jou r);
  • Création d'un aller-retour quotidien Brest- Nantes en environ 3h20.

 

Le chantier

70 km de voies renouvelées :

  • 140 km de rails posés
  • 100 000 tonnes de ballast
  • 95 000 traverses
  • 7 aiguillages
  • 8 ouvrages d'art rénovés
  • 85 km de fibre optique

Les objectifs :

  • améliorer l'accessibilité du Finistère par des liaisons performantes entre Brest et la Bretagne Sud jusqu'à Nantes
  • répondre à un besoin interne de mobilité pour les finistériens par une offre TER densifiée
  • pérenniser la ligne

 

Le calendrier

  • 11 décembre 2016, fermeture de la ligne
  • renouvellement de la voie, janvier-octobre
  • rénovation du tunnel de Neiz-Vran et du viaduc de la Douffine, février-mars
  • démolition du bâtiment voyageurs de Dirinon-Loperhet et création d'un poste d'aiguillage, février-juin
  • essais et remise en service des installations de sécurité, octobre-novembre
  • 10 décembre 2017, réouverture de la ligne

Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Le financement

77,8 millions d'€ investis

  • Région Bretagne : 31%
  • Département du Finistère : 25,5%
  • SNCF Réseau : 20%
  • Etat : 19%
  • Brest Métropole : 3%
  • Quimper Communauté : 1,5%

Les impacts du chantier

Pendant le chantier, certains passages à niveau sont fermés temporairement, afin de permettre le passage des engins de chantier en toute sécurité et la rénovation complète de leur platelage (plancher). Des déviations routières sont mises en place ainsi qu’une signalisation adaptée.
Les dates de fermeture des passages à niveau sont communiquées régulièrement sur le site SNCF Réseau.

Ce type de chantier peut engendrer des nuisances sonores, limitées dans le temps du fait de l’avancement linéaire du chantier.

Attention, il convient de rester vigilant : des trains de chantier et des engins circulent en journée sur la voie ferrée.

Durant 12 mois, les circulations ferroviaires sont totalement interrompues entre Quimper et Landerneau.
Un plan de transport de substitution par autocars, élaboré en concertation avec la Région Bretagne (Autorité organisatrice des Transports), est mis en place entre Brest et Quimper.

Sur le même sujet

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut