Un gendarme derrière un chantier routier

Sécurité routière. Danger ralentir chantier !

Pour sensibiliser les automobilistes à limiter leur vitesse aux abords des chantiers, les agents départementaux des routes de la DRID et la gendarmerie ont reconduit les campagnes « village sécurité ».

À proximité de cinq chantiers, des contrôles de vitesse ont été réalisés sur cinq journées différentes, sur tout le département. Pour les relevés ne dépassant pas les 40 km de dépassement, pas d’amende mais un temps d’échange au village sécurité avec les agents du Conseil départemental. Sur les 5 opérations, 229 infractions ont été constatées, dont une vingtaine de rétentions de permis (vitesse allant jusqu’à 124 km/h, alcoolémie).
L’objectif est de prendre conscience que, derrière les panneaux de signalisation temporaire, des femmes et des hommes travaillent au plus près de la circulation.

Cette opération est menée avec la collaboration des Parquets de Brest et de Quimper, la Préfecture du Finistère et l’unité sécurité routière de la Direction des Territoires et de la Mer (DDTM), le Conseil départemental du Finistère et l’escadron départemental de sécurité routière.

L'opération en images

Informations complémentaires

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut