Un voyage sur la route des migrants

© Yann Guillo

Avec Yann Guillo, landernéen de 17 ans.

En juin, Yann Guillo, landernéen de 17 ans, est parti seul en Italie et dans le sud de la France rencontrer les migrants. Un voyage qu’il partagera avec les lycéens du Pays de Brest dès septembre.

En surfant sur la plateforme projetsjeunesenfinistere.fr qui met en valeur des projets de jeunes finistériens, on peut mesurer à quel point ces derniers ont des idées et de l’audace. Yann Guillo, lycéen landernéen de 17 ans, en est la parfaite illustration. En juin, après avoir passé neuf mois en Angleterre pour parfaire son anglais, il a quitté seul les rives de l’Elorn pour un voyage en Italie et dans le sud de la France*, à la rencontre des migrants. « J’avais envie d’un voyage pour comprendre le monde qui m’entoure », explique le jeune homme, des étoiles dans les yeux.

Sur la route des migrants

Comprendre le monde qui m'entoure !

Pendant un mois, il est allé à la rencontre de migrants, d’associations, de médecins, de maires…tenant un journal de bord chaque jour.

« C’était important pour moi d’écouter tous les points de vue possibles de cette crise migratoire et enrichissant d’obtenir une vision contraire à mes propres convictions »,  poursuit-il.

« Le fait d’avoir 17 ans, m’a beaucoup apporté car un grand nombre de jeunes migrants avaient mon âge. Ils étaient souvent intrigués par ma démarche », renchérit-il.

Pour que cette incroyable expérience puisse voir le jour, Yann a d’abord dû convaincre ses parents, puis la mairie de Landerneau qui lui a octroyé une aide de 400 € à condition qu’il sécurise son voyage en dormant tous les soirs dans des hôtels. La Maison Pour Tous lui a également donné un petit coup de pouce pour l’organisation.

A la rentrée, le jeune homme retrouvera les bancs du lycée de l’Elorn, mais il ira aussi à la rencontre de lycéens pour témoigner de son expérience.

Sur le même sujet

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut