Le projet jeunesse

© CD29 - B. Galeron

La richesse du Finistère.

Le Finistère est riche de sa jeunesse, nous voulons être attractifs pour qu’elle augmente en nombre et en présence. Elle constitue un atout pour le Finistère. Elle est notre avenir. Elle lui donne du dynamisme et de l’attractivité. Nous chercherons à faire « avec » les jeunes, autant que « pour » les jeunes, et pour améliorer les modalités d’accompagnement nous souhaitons que celles-ci prennent appui sur les ressources propres des jeunes.

Leurs attentes sont diverses selon l’âge et la situation. Leurs besoins sont multiples : se former, s’insérer dans la vie active et plus globalement dans la société, faire vivre leur singularité, se déplacer, se loger, se soigner, se divertir, s’informer, etc.

Au-delà de notre contribution à la réussite des collégien.ne.s, nous souhaitons nous engager fortement dans l’accompagnement des jeunes Finistérien.ne.s, la préparation de leur avenir et l’accompagnement de leurs projets.

Nous nous appuierons sur la présence du Conseil départemental dans les collèges pour mieux prendre en compte la parole des jeunes, encourager leur expression et leurs initiatives, favoriser leur engagement et leur citoyenneté.

Nous contribuerons à jouer auprès d’eux un rôle éducatif et de prévention des situations de rupture et des conduites à risques.

Nous accompagnerons les intercommunalités dans la mise en place de politiques locales destinées à la jeunesse, par un soutien à la coordination.

Nous relancerons le Groupe interinstitutionnel jeunesse (GIJ) qui réunit les institutions et les fédérations d’éducation populaire.

En partenariat avec les territoires, nous proposerons l’installation d’un observatoire jeunesse pour identifier les attentes et les besoins des jeunes, recenser les dispositifs existants et les nombreuses initiatives locales, définir les réponses adaptées selon les territoires.

Les jeunes en situation de handicap scolarisé.e.s en milieu ordinaire ont souvent des difficultés à trouver des stages. En partenariat avec la Maison départementale des personnes handicapées, nous proposerons la mise en place d’une interface pour les mettre en contact avec des entreprises.

Nous encouragerons la présence de jeunes dans les instances décisionnelles. Nous les associerons dans le suivi et les évolutions des politiques départementales les concernant. Des démarches de débat, de dialogue et de consultation participative seront proposées.

Informations complémentaires

  • Générer en PDF
  • Suggérer
Aller en haut