Le Finistère, premier département maritime de France, soutient SOS Méditerranée

© Laurin Schmid / SOS MEDITERRANEE

Assistance en mer

Lors de la commission permanente de ce jour, le Conseil départemental du Finistère a voté, à la majorité, une subvention de 50 000 € à SOS Méditerranée : une organisation humanitaire indépendante qui intervient dans le respect des engagements internationaux de la France et incarne cette solidarité chère aux gens de mer.

Chaque jour, à l’instar de la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM), SOS Méditerranée applique le devoir d’assistance en mer. Solidaire, à terre comme en mer, soucieux du bon fonctionnement de la solidarité internationale et de la solidarité des gens de mers, et fier d’être solidaire comme le rappelle son slogan, le Conseil départemental du Finistère a décidé de soutenir fortement ces missions !

Depuis 2014, plus de 20 000 personnes ont péri en mer Méditerranée, d’après les données de l’Organisation Internationale des migrations, sans compter toutes celles qui ont sombré sans témoin. La Méditerranée centrale est la route migratoire la plus mortelle au monde.

Fondée en 2015 à l’initiative de citoyens européens indignés face au drame des naufrages à répétition, et grâce à une mobilisation exceptionnelle de la société civile, l’association SOS Méditerranée a contribué à secourir près de 32 000 personnes en affrétant le navire AQUARIUS dès février 2016, puis l’OCEAN VIKING depuis l’été 2019.

La mission de SOS Méditerranée s’inscrit dans le cadre légal de l’obligation d’assistance à toute personne en détresse en mer et se fonde sur les traditionnelles valeurs de solidarité des gens de mer. Face à la gravité de la situation en Méditerranée, SOS Méditerranée répond à l’exigence morale d’une action humanitaire professionnelle et s’assigne les objectifs suivants :

  • SAUVER des vies en mer par des opérations de recherche et le sauvetage des embarcations en détresse et par des soins d’urgence délivrés à bord.
  • PROTEGER par la délivrance de soins médico-psychologiques aux rescapés à bord du navire jusqu’à leur débarquement dans un lieu sûr où leur vie n’est plus menacée et où leurs besoins élémentaires peuvent être satisfaits.
  • TEMOIGNER sur les réalités et visages de la migration et rendre hommage aux personnes disparues sur le trajet. Pour sensibiliser l’opinion publique, les institutions et les gouvernements sur les conséquences de cette tragédie qui se déroule aux portes de l’Europe.

A terre, en France, la mobilisation est portée par plus de 600 bénévoles, répartis dans 17 antennes locales. Ils organisent des événements tout au long de l’année pour témoigner et sensibiliser l’opinion publique à cette tragédie.

Financée à plus de 90% par des dons privés, SOS Méditerranée poursuivra sa mission tant que des hommes, des femmes et des enfants continueront à traverser la Méditerranée au péril de leur vie.

Informations complémentaires

Contact(s)

Conseil départemental du Finistère
32 Bd Dupleix - CS29029
29196 Quimper Cedex
02 98 76 20 20

  • Générer en PDF
  • Suggérer