Modernisation de la criée du Guilvinec

© SMPPPC

Avancement des travaux

Avec ses 7 ports de pêche, dont 6 dotés de criées, le complexe portuaire cornouaillais a un rôle majeur dans l’aménagement et le développement du territoire. Les 7 ports du Syndicat mixte des ports de pêche-plaisance de Cornouaille dessinent le contour du territoire leader en pêche fraîche.

Cornouaille Port de pêche, avec près de 49 000 tonnes de poissons débarqués et vendus en 2019, représente la première place de pêche fraiche française soit environ 1/5 de la pêche nationale et 40 % de la pêche bretonne.

Les criées sont un maillon essentiel entre l’amont et l’aval. Centres de services, elles assurent les fonctions de débarquement, tri, vente aux enchères et expédition des produits.
Les criées de Cornouaille ont depuis plusieurs années développé la mutualisation de services (logistique, fourniture de glace, suivi technique…), la vente à distance, la montée en puissance de la cellule commerciale afin d’assurer un approvisionnement suffisant pour les pôles de mareyage.
La modernisation et la restructuration de la criée du Guilvinec représente donc un enjeu fort pour le territoire.

La criée du Guilvinec nécessite des travaux importants pour mettre à niveau les bâtiments et moderniser les process d’exploitation. Le Syndicat mixte porte les travaux de gros œuvre des bâtiments de criée et la CCIMBO – Quimper, concessionnaire, porte les investissements en équipements de production, du débarquement à l’expédition. L’ensemble de la démarche et la définition du programme des travaux a fait l’objet d’une présentation aux professionnels en juillet 2018 et de concertations avec les usagers et professionnels.

A ce jour, les travaux d'isolation et de refonte des installations frigorifiques sont en cours. Le projet d'extension démarrera à l'automne 2021.

Le projet vise à :

  • adapter les espaces de la criée aux besoins de l’activité,
  • réorganiser les flux, du débarquement à l’expédition
  • mettre les bâtiments en conformité avec les normes et les attendus spécifiques à l’activité,
  • améliorer les conditions de travail et la prise en compte de l’environnement.

Le montant total des travaux s’élève à 10,1 M€ HT dont :

  • 4,2 M€ HT concernant le gros œuvre porté par le Syndicat mixte Pêche et Plaisance de Cornouaille
  • avec la contribution de ses membres et une subvention de la Région Bretagne de 2,08 M€ (aides pêche et contrat de partenariat)
  • 5,9 M€ HT concernant le process porté par CCI métropolitaine Bretagne ouest concessionnaire avec une subvention de 1,08 M€ de Pêche et plaisance de Cornouaille et 3,78 M€ d'aides du FEAMP (Europe) et de ses contreparties nationales (Région-Etat).

Le plan de relance « France relance pêche » a été sollicité à hauteur de 3 M€ pour les travaux de modernisation des criées du Guilvinec et de Concarneau.

Sur le même sujet

Informations complémentaires

Contact(s)

Syndicat mixte des ports de pêche-plaisance de Cornouaille
5 quai Henri-Maurice Bénard - 29120 Pont-l'Abbé
02.98.82.84.00

  • Générer en PDF
  • Suggérer