Plan handicap : 2 ans après

En mars 2022, le Département du Finistère et l’État signaient le Pacte de Pleyben, un plan d’actions de grande ampleur qui vise à répondre aux besoins des Finistériens en situation de handicap.

Deux ans après son lancement, un point d’étape des engagements pris a été présenté aux acteurs institutionnels et représentants des usagers ce vendredi 5 avril 2024, en présence de Maël DE CALAN, Président du Département du Finistère, Catherine VAUTRIN, Ministre du travail, de la santé et des solidarités, Alain ESPINASSE, Préfet du Finistère et Elise NOGUERA, Directrice générale de l’Agence régionale de santé.

Des résultats au rendez-vous

Le Département est l’acteur incontournable des politiques menées dans le champ du handicap, et son exécutif en a fait la grande priorité du mandat. Aussi, en mars 2022, il a lancé un plan Handicap axé sur trois objectifs :

  • faire de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du Finistère l’une des plus performantes de France ;
  • débloquer l’offre de places en favorisant l’inclusion ;
  • soutenir les aidants.

Deux ans après, le point d’étape sur la tenue des engagements est positif.

Les délais de prise en charge à la MDPH ont été réduits de 7 à 3 mois et la qualité de service a été améliorée, notamment grâce à une nouvelle organisation et à un renforcement de son accessibilité.

294 places supplémentaires d’accueil et d’hébergement ont déjà été créées sur le territoire depuis 2022 pour répondre aux besoins spécifiques des personnes handicapées.

Enfin, le Département a participé au lancement de solutions concrètes de répit proposées aux aidants, comme la plateforme Ker’Aidants, ou a soutenu financièrement, avec le Crédit Mutuel de Bretagne Akéa, des associations porteuses de projets en leur faveur, au travers d’un appel à projets annuel doté de 140 000 €.

Plus d’informations sur le plan handicap du Département > Plan handicap – Département du Finistère (finistere.fr)

Revenir en haut de page